5 raisons de s'inspirer du sport de haut niveau en entreprise

Sport et entreprise
Photo

L’entreprise et ses méthodes managériales peuvent s’inspirer du sport de haut niveau pour au moins les 5 raisons suivantes :

 

Le sport a la faculté de créer, à partir d’une somme d’individus, un collectif.

L’esprit d’équipe et la cohésion sont encouragés et favorisés par les moments forts passés ensemble : compétitions, déplacements…

De cette façon sur le terrain, les forces individuelles sont mobilisées au service du collectif.

Le recrutement en est aussi une clé essentielle. Certes les joueurs d’un sport collectif sont choisis pour leurs compétences individuelles mais ils le sont aussi pour ce qu’ils pourront amener au groupe dans le poste qu’ils occuperont.

 

La motivation naît de et accompagne l’esprit d’équipe.

Le joueur va être prêt à donner parce qu’il aura reçu au préalable de ses coéquipiers, de son entraîneur, des membres du staff ou des fans.

L’envie de se dépasser est à la fois individuelle et collective.

Je me dépasse pour moi. Dans ma quête de performance, je recherche mes meilleures stats. Je me dépasse pour le groupe. Pour eux, pour nous, je veux gagner ce match et accéder à tel ou tel championnat.

Dans l’entreprise c’est la même chose. Il faut que les collaborateurs se connaissent plus que comme simples collègues pour faire naître en eux l’envie d’aller plus loin ensemble. Les moments d’échange informels (pauses café et déjeuner, séminaires…) sont parfaits pour cela.

 

Dans le contexte extrêmement concurrentiel et changeant dans lequel évoluent aujourd’hui les entreprises, l’agilité et l’adaptation au changement sont des compétences recherchées.

Les clubs sportifs ont développé une forte capacité d’adaptation. Ils sont capables de faire face plus ou moins facilement mais au pied levé aux blessures de joueurs, aux changements de coach en pleine saison…

Bien sûr dans une équipe de foot ou de basket il y a des remplaçants, ce qui n’existe pas en entreprise. En revanche, si les postes et les missions sont décloisonnées, que les collaborateurs travaillent en mode projet, un collaborateur pourra en remplacer un autre.

Il est important que plusieurs membres d’une équipe sachent utiliser tel ou tel outil, aient la connaissance de tel ou tel dossier et qu’il y ait des traces écrites de tout cela : point de situation, procédures…

 

Enfin, le sport de haut niveau aurait certainement des conseils à donner en termes de gestion de l’échec et du succès.

  • L’échec n’est qu’une étape du parcours. Il nous fait gagner en expérience. Il est ainsi tout à fait sain et nécessaire tant dans la vie de la personne que dans celle de l’entreprise.
  • Le succès est éphémère. Il ne dure pas dans le temps. Comme l’échec, il n’est qu’une étape. Enivrant, le succès n’est pas pour autant un état définitif. Il convient de se remettre au travail rapidement pour continuer à connaître des succès.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les clés du sport adaptés à l’entreprise ?
Eric RakotondrasoloPorté par un ancien basketteur international aujourd’hui spécialiste du recrutement et du management, Skyhook Marketing RH vous propose d’expérimenter les méthodes managériales éprouvées du sport de haut niveau via des conférences et/ou des ateliers sur-mesure.

 

Ils sont réalisés avec Franck Le Goff, coach assistant de l’équipe de basket Nanterre 92. Il a accompagné l’équipe du niveau national à la Pro A. 8 titres ont été obtenus en l’espace de 11 ans parmi lesquels champion de France et champion d’Europe. Franck Le Goff
Des conférences et ateliers sont créés sur-mesure pour répondre à vos besoins et envies. 
Sujets abordés lors des conférences : motivation, échec, performance, management interculturel… Thèmes des ateliers : esprit d’équipe, management, communication…
Pour en savoir plus : eric@skyhook-mrh.com – 06 22 04 36 31
Date